201801182046161585466376_coverccpt0118.jpg201709061543201523345700_200px.jpg

    Journée nationale de retour des médicaments d'ordonnance de l'ACCP 2016


    Fiche d’information

    L’Association canadienne des chefs de police (ACCP), de concert avec Santé Canada, Sécurité publique Canada, Partenariat pour un Canada sans drogue, l’Association des pharmaciens du Canada et l’Association médicale canadienne, est fière de lancer et de soutenir la troisième édition annuelle de la Journée nationale de retour des médicaments d’ordonnance au Canada, le samedi 21 mai 2016. Partout au pays, des corps de police organiseront avec des partenaires communautaires des activités locales pour offrir au public un moyen facile d’éliminer les médicaments d’ordonnance inutilisés ou périmés.

    Contexte

    Parer aux graves répercussions de l’utilisation abusive de médicaments d’ordonnance pour la sécurité publique au Canada est une importante priorité du Comité sur la sensibilisation aux drogues de l’ACCP. Dans un ouvrage de mars 2013 intitulé S’abstenir de faire du mal : Répondre à la crise liée aux médicaments d’ordonnance au Canada, le Centre canadien de lutte contre l’alcoolisme et les toxicomanies décrit la situation comme suit :

    Certains médicaments d’ordonnance, comme les opioïdes, les stimulants hypnotiques et les tranquillisants, sont associés à des méfaits graves comme la dépendance, la surdose et la mort. Ces médicaments peuvent avoir un effet dévastateur sur la vie des gens et sur leur famille, en plus d’imposer un lourd fardeau aux systèmes de santé, de services sociaux et de sécurité publique.

    Selon des recherches récentes menées aux États-Unis, on estime que les coûts annuels liés à la prise d’opioïdes sur ordonnance à des fins non médicales s’élèvent à plus de 50 milliards de dollars; 94 % de ce montant est attribuable à la perte de productivité et à la criminalité.

     Pour faire face au problème, on devra d’abord chiffrer le coût direct et indirect de l’abus de médicaments d’ordonnance, dans le système de santé canadien aussi bien que dans la collectivité. Dans des pays comme le Canada, où ces médicaments sont facilement accessibles, les méfaits qui y sont associés sont devenus un important problème de santé et de sécurité publiques.

    Le Canada est le deuxième consommateur mondial par personne d’opioïdes sur ordonnance, derrière les États-Unis. L’Organe international de contrôle des stupéfiants indique que la consommation des Canadiens a augmenté de 203 % entre 2000 et 2010, ce qui représente une hausse plus marquée qu’aux États-Unis. Certaines Premières Nations du Canada ont déclaré une crise communautaire en raison de la prévalence des méfaits liés aux médicaments d’ordonnance.

    Par ailleurs, selon l’Enquête de surveillance canadienne de la consommation d’alcool et de drogues de 2011, 23 % des Canadiens de 15 ans et plus ont indiqué avoir consommé des médicaments d’ordonnance au moins une fois au cours des 12 mois précédents. En outre, l’Enquête sur le tabagisme chez les jeunes de 2010-2011 a révélé que 8,2 % des jeunes Canadiens de la sixième à la douzième année ont dit avoir consommé des médicaments d’ordonnance et en vente libre à des fins récréatives au cours de l’année précédente. En Ontario, les décès associés aux opioïdes sur ordonnance ont doublé, passant de 13,7 décès par million d’habitants en 1991 à 27,2 décès par million en 2004, soit un taux de mortalité plus de deux fois supérieur à celui du VIH (12 par million).

    En avril 2014, le Centre canadien de lutte contre l’alcoolisme et les toxicomanies donnait les indications suivantes dans son document Initiatives de retour des médicaments d’ordonnance : Trousse d’évaluation :

    Initiatives de retour des médicaments d’ordonnance

    Ces initiatives visent à réduire les méfaits associés à certains médicaments sur ordonnance (p. ex. opioïdes, sédatifs hypnotiques, stimulants) par les moyens suivants :

    • Promotion de l’entreposage et de l’élimination sécuritaires des médicaments sur ordonnance, en vente libre et autres.
    • Réduction de la quantité conservée au domicile de ces médicaments afin de réduire le potentiel de détournement ou d’empoisonnement accidentel.
    • Inventaire des médicaments inutilisés en vue d’orienter les pratiques de prescription et de distribution.
    • Réduction de l’impact environnemental associé à l’élimination inadéquate de ces médicaments dans les ordures ou le réseau d’égouts.
    • Sensibilisation au sujet de l’entreposage et de l’élimination sécuritaires des médicaments inutilisés.

    Comme de nombreux médicaments sur ordonnance présentant un risque de mésusage élevé proviennent d’un proche, l’entreposage sécuritaire de ces substances peut constituer un moyen efficace de contrer le détournement (Conseil consultatif national sur l’abus de médicaments sur ordonnance, 2013).

    Importance des initiatives de retour des médicaments d’ordonnance

    Une bonne partie des médicaments prescrits n’est jamais utilisée.

    • Les médicaments inutilisés et entreposés de façon inadéquate peuvent être consommés par des personnes à qui ils n’étaient pas destinés. Par exemple, en Ontario, les jeunes qui ont déclaré avoir consommé des opioïdes ont indiqué se les être procurés à la maison (72 %) ou auprès d’amis (6 %; Brands et coll., 2010). Cette façon d’obtenir des médicaments peut donner lieu à des empoisonnements accidentels ou à une consommation à des fins non médicales.
    • Les IRMO peuvent servir de sites de collecte et d’élimination des médicaments inutilisés ainsi que d’outils de sensibilisation du public à l’égard des risques qui s’y rattachent.
    • Les IRMO atténuent l’impact environnemental des médicaments inutilisés en interceptant ces substances avant qu’elles atteignent les décharges et les cours d’eau. Il s’agit de la seule façon respectueuse de l’environnement d’éliminer les médicaments inutilisés (Stoddard et Huggett, 2012; Gray et Hagemeir, 2012).
    • De nombreuses IRMO cherchent à améliorer les pratiques de soins de santé en compilant des données sur les types de substances recueillies dans le but de réduire la prescription et la distribution excessives des médicaments qui entraînent le plus de déchets pharmaceutiques (Gray-Winnett et coll., 2010; Stoddard et Huggett, 2012) et qui sont associés au mésusage de médicaments sur ordonnance (MMO).

    Liens

    • Message vidéo du chef Jim Chu :

    https://www.youtube.com/watch?v=aQWZtlc59L4 (en anglais)

    • Centre canadien de lutte contre l’alcoolisme et les toxicomanies

    http://www.ccsa.ca/fra/topics/prescription-drugs/pages/default.aspx

    • Partenariat pour un Canada sans drogue

    http://www.canadasansdrogue.org/drug-info/prescription-drugs/

    • Sécurité publique Canada – Initiatives de retour des médicaments d’ordonnance au Canada

    http://www.securitepublique.gc.ca/cnt/rsrcs/pblctns/prscptn-drg-rtrn/index-fra.aspx

    • Association pour la récupération de produits santé

    http://www.healthsteward.ca/fr

    • S’abstenir de faire du mal : Répondre à la crise liée aux médicaments d’ordonnance au Canada – texte intégral
    • S’abstenir de faire du mal : Répondre à la crise liée aux médicaments d’ordonnance au Canada – Rapport en bref
    • Association des pharmaciens du Canada : Prescription Drug Abuse – Part 2: How Pharmacists Could Help More (en anglais)

    Des questions?

    Pour tout savoir sur les activités de la Journée nationale de retour des médicaments d’ordonnance près de chez vous, communiquez avec votre service de police local.

    Pour savoir comment éliminer ou retourner vos médicaments d’ordonnance inutilisés, communiquez avec votre pharmacie locale.


    Ressources supplémentaires

    Nom du fichiertypelanguetaille
    Journeée nationale de retour des médicaments d'ordonnance de l'ACCP : Plan de communicaitons et plan médiafr1 mb
    Journeée nationale de retour des médicaments d'ordonnance de l'ACCP : Pratiques exemplaires, prometteuses et recommandéesfr1 mb
    Journeée nationale de retour des médicaments d'ordonnance de l'ACCP : Évaluation du programmefr1 mb
    Trousee d'évaluation des initiatives de retour des médicaments d'ordonnance - Version abrégéefr732 kb
    Journeée nationale de retour des médicaments d'ordonnance de l'ACCP : Répertoire des intervenantsfr1 mb
    Modèle - Communiqué : À la suite de l'événementfr108 kb
    Modèle - Communiqué : Lancementfr111 kb
    Modèle : Plan modèle d'une activité et Déroulement de l'événementfr
    Modèle - Points de discussionfr38 kb
    Modèle d'annonce publicitairefr738 kb
    Modèle d'autocollantfr69 kb
    Modèle d'annonce publicitaire (2)fr329 kb
    Il y a des ressources/documents en anglais pour cette page – Cliquez ici pour voir


    201801182036131546226773_small201408151301531445346713memoriallogoimage.jpg

    201709061916231571160083_200px.jpg201411191911051480856265_biglogo.png