201806262022091627675129_cover.jpg201805031330561577430556_00012.jpg

    Comité sur les ressources humaines et de l'apprentissage


    Mandat :

    Le CRHA agit comme conseiller auprès de l’ACCP sur les pratiques, enjeux et tendances en gestion stratégique des ressources humaines, en formation et en éducation touchant le maintien de l’ordre au Canada. Afin de répondre à ce mandat, le CRHA de l’ACCP :

    1. encourage et facilite l’échange concerté d’idées, de procédures et d’informations précises concernant le leadership professionnel et la gestion de tous les éléments des ressources humaines au sein des services de police.
    2. collabore avec d’autres comités de l’ACCP et leur vient en aide en facilitant la recherche, l’identification des pratiques exemplaires et le partage d’informations dans les questions liées aux RH.
    3. crée et développe des normes supérieures de compétence policière par la promotion et l’encouragement de la formation et de la recherche policières.
    4. formule des recommandations pour l’élaboration du programme et du contenu des cours des académies de police et des établissements d’enseignement et de formation canadiens.
    5. étudie et formule des recommandations sur les priorités stratégiques actuelles en ressources humaines.
    6. assure la liaison et forge des partenariats clés avec les autres organisations pouvant aider l’ACCP à atteindre ses objectifs.

    Priorités et objectifs stratégiques :

    1. Renforcer les partenariats pour faire avancer les dossiers de l’ACCP en ressources humaines et en apprentissage en prenant les devants et en se penchant sur les enjeux qu’identifie le conseil d’administration de l’ACCP.
    2. Collaborer avec l’ACIFP, le RCSP et d’autres organismes pour s’assurer que les besoins de l’ACCP sont satisfaits, tout en optimisant l’utilisation des ressources avec un minimum de chevauchement.
    3. Viser une coopération accrue entre les académies et collèges policiers canadiens.
    4. Améliorer le bien-être mental dans le milieu de travail de la police.
    5. Examiner les questions liées aux aspects économiques de la sécurité des collectivités et à la viabilité du modèle actuel des services de police.

    Réalisations importantes de 2016-2017 :

    • Continué à se concentrer sur le bien-être au travail et parrainé une troisième conférence sur le mieux-être.
    • Participation au Comité de planification de la Conférence sur le leadership policier de la BCACP et de l’ACCP et au Conseil d’administration de la Section des directeurs de la State and Provincial Police Academy (SPPADS).
    • Obtenu l’approbation du Conseil de l’ACCP pour établir un sous-comité de psychologues chargé de fournir au Comité des conseils et de l’expertise sur les questions de mieux-être et des recherches crédibles pour appuyer les stratégies de mieux-être.
    • Maintenu des relations avec le Comité directeur de la sécurité publique (CDSP) de l’Institut canadien pour la recherche en matière de sécurité publique et le traitement (ICRMSPT) sur la promotion de la recherche canadienne afin d’éclairer les meilleures pratiques en matière de mieux-être.
    • Maintien des liens avec les établissements d’enseignement et de formation de la police et participation aux réunions et aux événements du Réseau canadien du savoir policier (RCDSP) de l’Association canadienne des éducateurs policiers (ACEP) afin de s’assurer que le comité demeure au courant des initiatives de formation et d’éducation.
    • Participé à des discussions préliminaires avec d’autres comités de l’ACCP et de Sécurité publique Canada sur les questions de ressources humaines et de formation liées à la légalisation du cannabis.

    Initiatives prévues pour 2017-2018 :

    • Mettre en place le sous-comité des psychologues.
    • Mettre davantage l’accent sur les problèmes de formation liés à la législation sur le cannabis.

     



    201801182036131546226773_small201408151301531445346713memoriallogoimage.jpg

    201808241632411602097061_cacpwebpx.jpg201411191911051480856265_biglogo.png